TOUT PEUT FAIRE CENDRE

TOUT PEUT FAIRE CENDRE

Pola Martinez

Roman

​​​​​​​Livre relié / 17 x 10 cm / 100 p. / 11 €​​​

ISBN : 9782956942153

Il faut être deux pour bien garder un secret. Il faut être deux pour bien manier le métier à tisser. Il faut être deux sœurs, coutumières du silence et du caché, pour confier à la trame d’une tapisserie le plus grand secret du monde et ainsi l’exposer aux yeux de qui osera le lire. 

Le plus grand secret du monde, le plus ancien secret de l’humanité, ne se dit pas, mais ne se détruit pas non plus, même si les preuves gisent toujours dans le sol près de petits buissons anciens, dans des millénaires de poussière, avec pour seuls témoins de petites bêtes sans voix. 

Dans ces détails, ces événements, il y avait l’indication d’une structure à retrouver. 

Pola Martinez

Pola Martinez a vingt ans. Voici son premier roman.


CHRONIQUES

Avec ce livre, j’ai tenu entre mes mains, pendant une heure qui me parut trop brève, une partie non négligeable de ce qui fait le miracle de la littérature : une écriture épurée de toute superficialité, d’une fine poésie, d’une juste compréhension de notre monde. Quand on sait que l’auteure a à peine 21 ans, il y a vraiment de quoi se réjouir ! Bravo aux Éditions Dynastes pour le soin qu’elles mettent à publier des textes très beaux de manière artisanale. La chronique complète de la Librairie Les Insolites.

Un de ces jolis récits, susurré à mi-voix, une de ses présences discrètes qui sans doute reviennent. La révélation du secret, on le sait, est sa destruction. Pola Martinez s’empare de ce motif comme pour le tisser autrement, à nouveau peut-être tant il est incertain que l’on y échappe. « L’important : le monde était, avec ses grandes énigmes, et j’étais au monde. » Héritière de toute une littérature française (hâtivement de Des Forêts à Quignard), l’autrice sait que décrypter un secret revient à l’encoder autrement ; le transmettre en reconduit le poids. (…) L’indicible, sa possibilité préservée de redire, sans cesse, tout ce qui nous échappe. La chronique complète de Marc Verlynde pour La Viduité.

J’ai été captivée dès le début par ces deux sœurs qui forment ensemble une famille atypique, semblant sortie d’un songe, d’un monde parallèle. Aux silences familiaux et aux cendres qui ponctuent le récit s’ajoute le plus grand secret du monde, qu’il faut transmettre, un peu, mais pas trop. L’écriture est magnifique et très poétique. Elle berce le lecteur jusqu’à la dernière page. Et le livre, en tant qu’objet est splendide : fabrication artisanale, il est imprimé et cousu au sein de l’atelier des Éditions Dynastes. J’en suis totalement fan. C’est un petit bijou. La chronique complète de Livres de famille.



TOUT PEUT FAIRE CENDRE

Pola Martinez

Roman

Dessin de couverture : Jeanne Borensztajn

Livre relié, cousu-main

185 g/m2 « ardoise »

80 g/m2 « ivoire »

17 x 10 cm

100 p.

74 g​​​​​​​

Dépôt légal : février 2021

ISBN : 9782956942153

11 €​​​​​​​